À propos

L’UELA en chiffres

En 2019, L’UELA a accueilli entre 80 et 120 personnes par jour.
Les frais de l’organisation impliquent la location d’un lieu (la location de 2019 a coûté environ 5000 euros pour 5 jours), l’alimentation des participant·es (environ 1500 euros pour les courses, malgré toutes les récups organisées par les participant·es !) et quelques frais annexes (tels que l’assurance, ou quelques frais de maintien du site internet).

L’UELA rencontre des difficultés financières. En 2019, son déficit était d’environ 2000 euros, et l’année précédente d’environ 1500. L’organisation n’est pas en déficit parce que les frais ont été couverts par plusieurs gros dons fait par des particuliers, mais cette solution ponctuelle, si elle nous a bien aidé, n’est pas tenable sur le long terme : nous avons besoin que les rentrées d’argent soient équivalentes aux dépenses.

C’est pour cela que nous avons lancé un financement participatif avec de magnifiques contreparties à gagner !

Pourquoi un crowdfunding ?

Nous lançons un financement participatif pour nous permettre d’organiser la prochaine édition de l’UELA dans de meilleures conditions, tout en conservant le principe du prix libre. Le prix libre est un principe essentiel de l’UELA : le prix dont il faut s’acquitter pour participer à un évènement conditionne qui peut se permettre d’y venir, et nous souhaitons que l’UELA soit la plus ouverte possible, en particulier aux personnes marginalisées ou discriminées, souvent précaires, et d’une manière générale, à toutes les personnes qui ont peu de moyens. Ces principes ne peuvent fonctionner qu’avec une forte solidarité, elle implique que chaque participant ai une réflexion sur ses moyens et ses privilèges financiers, et choisisse en conscience son prix libre.
Dû à un budget serré, nous n’avons pas pu financer tout ce que nous souhaitions les autres années. Ce crowdfunding sert en premier lieu à maintenir les comptes à l’équilibre, mais si le budget était un peu plus large, voilà ce que nous aimerions développer :

Si le budget le permettait, nous aimerions :

  • Défrayer tou·te.s les intervenant·es (actuellement nous ne pouvons défrayer que les personnes précaires)
  • Nous équiper d’un appareil pour organiser des traductions orales du français vers l’anglais, permettant ainsi une ouverture sur l’international et un enrichissement interculturel pour tou.te.s
  • nous équiper d’un vidéoprojecteur portable pour simplifier l’organisation des diffusions de film.

Nous pensons qu’un financement régulier serait idéal pour assurer plus de visibilité à l’UELA et lui garantir un financement pérenne. Si vous le pouvez, un don mensuel (que vous pouvez interrompre à tout moment) nous apporterait une aide très précieuse ! En donnant ne serait-ce qu’un euro par mois à l’UELA, vous nous aiderez à organiser cet événement d’année en année avec une certaine pérennité.
Si vous le souhaitez, vous pouvez néanmoins faire un don ponctuel, tout don est bienvenu et sera utile !